Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

Types de sentiers balisés

Types de sentiers balisés

Dans les sections suivantes vous trouverez les informations essentielles nécessaires au randonneur ; des origines de la randonnée à l’interprétation de la signalisation, en passant par la méthode d’information des excursions MIDE.

Menu
La randonnée et son origine
Types de sentiers balisés
Signalisation
Recommandations
Les 10 commandements du randonneur
La méthode “MIDE”
Accessibilité

En balade le long du Grand Sentier de Malaga

En Andalousie en général, et dans la province de Malaga en particulier, la randonnée est une activité sportive qui attire de plus en plus de personnes et dont le réseau de chemins ne cesse de croître. Dans notre communauté autonome, seuls les sentiers ayant reçu la certification de la Fédération Andalouse de Montagne sont homologués. L’objectif de cet organisme et des promoteurs d’un parcours lors de l’ouverture, de l’adéquation, de la signalisation, de la maintenance et de la divulgation d’un sentier est de garantir une certification qui respecte des standards de sécurité et de qualité, mais également une certaine homogénéité avec les normes du reste de l’Europe.

Comme nous allons le découvrir ci-après, la province est parcourue par des chemins de grande randonnée (GR), des chemins de petite randonnée (PR), des sentiers locaux (SL) ainsi que d’autres sentiers ou chemins, comme par exemple le Chemin Mozarabe de Malaga (chemin de Saint-Jacques de Compostelle qui traverse la province du sud au nord) et les sentiers municipaux (un grand nombre d’entre eux ne sont pas homologués, mais ils sont pourtant parfaitement praticables).

 

Sentiers balisés

Les sentiers balisés sont des itinéraires piétonniers jalonnés par l’intermédiaire de signes (bornes, flèches, panneaux, marques de peinture, etc.) et qui évitent au marcheur, dans la mesure du possible, le passage par des routes asphaltées où circulent des véhicules.

Les sentiers balisés sont classés en trois grands groupes :

a) Les chemins de Grande Randonnée (GR)

Ils couvrent un trajet supérieur à 50 km qui relie deux points distants en traversant des sites, des territoires, des régions ou des pays éloignés les uns des autres et se divisent généralement en plusieurs tronçons.

Parmi les chemins enregistrés et inspectés de la province, le plus long est le GR 249 Grand Sentier de Malaga (plus de 650 kilomètres), qui forme un boucle. Six autres chemins de grande randonnée de la province coïncident partiellement ou sont connectés à certains endroits avec le GR 249.

Deux d’entre eux sont internationaux. Le GR 7/E 4 Sentier Andalou (Tarifa Athènes) traverse la province d’est en ouest et se dédouble en deux embranchements. Le second est actuellement en construction (GR 92/E 12 Sentier de la Méditerranée).

Les montagnes occidentales accueillent deux autres sentiers de grande randonnée, le flambant neuf GR 141 Grand Sentier de la Serranía de Ronda, dont le promoteur est également le conseil provincial de Malaga, et le GR 243 Sierra de las Nieves.

Le GR 242 Sierra de Tejeda-Almijara se situe dans les montagnes orientales et trouve sa place ici dans deux itinéraires différents.

Le sixième est le GR 248 Sentier du Guadalhorce, qui débute du Caminito del Rey puis prend la direction du sud pour terminer sa course à l’embouchure du grand fleuve lors de la dernière étape du Grand Sentier de Malaga.

Pour savoir si l’on se trouve sur un GR, il suffit d’observer le balisage, deux traits horizontaux parallèles de couleur blanche et rouge, pour la route à suivre, et peints ou gravés en forme de croix lorsque la direction n’est pas correcte.

Quand un GR traverse trois ou plusieurs États de l'Europe, il est également classé comme un chemin international, et est indiquée par la lettre "E".

 

b) Les chemins de Petite Randonnée (PR)

Ils couvrent une distance comprise entre 10 et 50 km, permettent d’accéder à un environnement spécifique, à une commune ou à un lieu d’intérêt particulier, et peuvent être réalisés en une journée. Un PR-A est un sentier de Promenade et Randonnée d’Andalousie.

Malaga dispose de plus de 80 chemins de petite randonnée (PR). Ils relient en général des villages ou conduisent à des lieux présentant un intérêt particulier, comme par exemple un sommet.

Le balisage est constitué de deux traits de couleur blanche et jaune et la plaque d’identification suit une nomenclature du style PR-A 266 Alfarnate-Las Pilas. Lorsqu’ils sont proches du Grand Sentier, ce qui arrive souvent, certains de ces sentiers le croisent, s’y unissent ou l’utilisent comme prolongation.

 

c) Les Sentiers Locaux (SL)

Ils proposent des promenades d’un maximum de 10 km, sans grande difficulté.

La province possède un réseau de près de 40 sentiers locaux. Lorsque deux ou plus de ces sentiers fédératifs coïncident, la signalisation spécifique de chacun est placée sur le même support, avec une préférence pour les GR, le balisage des SL étant placé en bas.

 

 

Tipos de senderos en inglés

 

Les espaces naturels protégés et les chemins ruraux

Les espaces naturels protégés englobent le réseau des parcs naturels, les monuments naturels, les réserves naturelles et les sites naturels, entre autres, auxquels il faut ajouter les parcs nationaux, qui ne sont pas représentés pour l’instant à Malaga.

La signalisation sur ces sites est conforme aux spécifications internes du département (Consejería) de l’Environnement du conseil provincial, qui identifie les paramètres régissant son format, uniforme pour toute l’Andalousie.

Les chemins ruraux sont utilisés également pour compléter certains itinéraires circulaires et, à d’autres endroits, ils coïncident avec des sentiers homologués, comme c’est le cas de celui qui part de la grotte de Nerja. La signalisation de ces itinéraires est constituée de panneaux de départ, de panneaux en bois d’interprétation et de présentation des lieux importants avec des flèches directionnelles blanches sur la coupe en biseau.

 

Autres chemins

Le Chemin Mozarabe de Saint-Jacques de Compostelle traverse la province du sud au nord et coïncide parfois avec d’autres sentiers. Le balisage de la célèbre flèche jaune est un type d’itinéraire dont la gestion et les objectifs sont totalement différents des précédents.

Finalement, un grand nombre de mairies ont habilité leur propre réseau de sentiers, sans homologation, ce qui ne signifie pas qu’ils ne sont pas parfaitement utilisables. Pourtant, leur symbolique et leur balisage sont très hétérogènes et difficilement extrapolables à d’autres lieux. En guise d’exemple, au sein d’une même sierra, trois villages, Mijas, Torremolinos et Benalmádena, possèdent chacun leur réseau de sentiers avec un code différent, des nomenclatures distinctes et des endroits clefs qui leurs sont propres. Bien qu’il existe des cartes générales, parfois lors du passage d’une commune à une autre, un sentier balisé en rose peut se terminer brusquement, laissant place, par exemple, à un sentier marqué en vert, ce qui peut désorienter le marcheur. À certains endroits, comme dans la sierra Blanca de Marbella, un réseau local, très bien balisé d’ailleurs, se superpose aux sentiers homologués. Dans certains cas, les mêmes supports sont utilisés pour les deux types de chemins.

 

Qui peut faire usage des PR et des GR ?

Les GR et les PR sont destinés à toutes celles et tous ceux qui aiment marcher, profiter de la nature, observer le paysage et découvrir les plaisirs de la marche. Cette activité peut être complétée par d’autres hobbies comme la photographie, le dessin et l’intérêt pour la flore et la faune.

Il n’est pas nécessaire de posséder des conditions physiques particulières ni un âge déterminé ou d’adhérer à un club (bien que cela soit recommandé). Dans la mesure où le chemin est balisé il est difficile de se perdre, ce qui permet de réaliser cette activité en famille.
Un sentier balisé peut être parcouru dans les deux sens et pour la durée qui conviendra le mieux à chacun. Il existe à certains endroits des déviations qui permettent d’accéder à des monuments ou à des lieux particulièrement intéressants.

Les GR passent régulièrement par des communes où le randonneur pourra s’approvisionner ou se loger, ce qui lui permettra de ne pas avoir à transporter trop de poids pendant le parcours.

Les PR, à la différence des GR, sont conçus fondamentalement pour la réalisation de petites promenades, excursions d’une demi-journée, d’une journée ou d’un week-end.