Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

GR 249. Étape 13: Archidona - Villanueva de Tapia

Découvrez votre scène
Découvrez votre scène

Viens sur le grand chemin

Avec vue sur la mer
Avec vue sur la mer

Parcourez les étapes du chemin du Litoral

Un tour de la province entière
Un tour de la province entière

Un itinéraire pionnier en Andalousie de 739 km

Villages blancs et montagnes
Villages blancs et montagnes

Diversité des paysages tout au long du circuit

Marcher et surmonter
Marcher et surmonter

Un défi personnel dans chaque section

GR 249. Étape 13: Archidona - Villanueva de Tapia
  • Imprimer cette page
  • Facebook
  • Twitter
  • Correo
  • Whatsapp
Type d’étape Lineal
Distance 17100 m.
Temps de marche estimé 3:50 h.
Dénivelé net en mètres 375 m.
Dénivelé cumulé positif en mètres 170 m.
Dénivelé cumulé négatif en mètres 205 m.
Difficulté
Complexité du milieu naturel 2
Dénivelé net 2
Difficultés de déplacement 2
Quantité d'effort nécessaire 3
Classification selon la Méthode d'Information des Excursions (MIDE)
Itinéraire
Résumé de l'étape
Description
Accès
Caractéristiques
Façons de tournée
Cartographie
Communes
  • Le sentier longe des zones de cultures agricoles en billons où le mélange des oliveraies, des cultures céréalières et des forêts de chênes verts partiellement reconverties en pâturages forme un paysage en mosaïque, dont la régularité est rompue par les fermes, présentes en grand nombre.

     

  • Caractéristiques

    Type de tronçon Longueur % du total
    Longitud Total 17100
    Tronçons en asphalte ou en béton 3000 18 %
    Tronçons de piste ou de chemin forestier 13100 77 %
    Tronçons de sentier 1000 6 %
  • Façons de tournée

    En ce qui concerne le mode de déplacement au cours des différentes étapes, nous rappelons qu’il est divisé en trois catégories : à pied, à vélo et à cheval. Lorsque nous indiquons que le parcours peut être réalisé à pied, la totalité de l’étape est concernée, toutefois, dans le cas du VTT et du cheval, tout dépendra des restrictions temporaires et des normes municipales, ce qui obligera parfois à choisir des itinéraires parallèles ou alternatifs permettant le passage. Nous rappelons également que certaines étapes accessibles à VTT peuvent se réaliser sur des revêtements irréguliers et comprendre des dénivelés importants pouvant entraîner des difficultés techniques plus ou moins nombreuses.
    • À pied
    • À bicyclette
    • À cheval
  • Cartographie

    Le sentier commence sur la feuille cartographique 1024-I (Archidona), mais la plus grande partie se trouve sur la 1024-II (Estación de Salinas), et la fin, à Villanueva de Tapia, sur la feuille 1007-IV (Villanueva de Tapia).

  • Communes

    Archidona

    Où manger

    Cliquez ici

    Où dormir

    Cliquez ici.

    Villanueva de Tapia

    Où manger

    Cliquez ici

    Où dormir

    Cliquez ici.

Lieux de passage

Dans le sens de la marche

Point de passage Ref. UTM / hauteur Distances partielles
1 Ruta Mudéjar (Salares) 30S

x=36.8542807
y=-4.02452919999996

710 m
2 Ruta Mudéjar (Salares) 30S

x=36.8542807
y=-4.02452919999996

715 m
3 Ruta Mudéjar (Salares) 30S

x=36.8542807
y=-4.02452919999996

725 m
4 Ruta Mudéjar (Salares) 30S

x=36.8542807
y=-4.02452919999996

705 m
5 Ruta Mudéjar (Salares) 30S

x=36.8542807
y=-4.02452919999996

740 m
6 Ruta Mudéjar (Salares) 30S

x=36.8542807
y=-4.02452919999996

728 m
7 Ruta Mudéjar (Salares) 30S

x=36.8542807
y=-4.02452919999996

730 m
8 Ruta Mudéjar (Salares) 30S

x=36.8542807
y=-4.02452919999996

700 m
9 Ruta Mudéjar (Salares) 30S

x=36.8542807
y=-4.02452919999996

625 m
10 Ruta Mudéjar (Salares) 30S

x=36.8542807
y=-4.02452919999996

680 m
Images
Vidéos
Documents
Accessibilité

Information environnementale

L'eau, les fleuves et les rivières
Faune
  • L'eau, les fleuves et les rivières

    Texte original extrait de la version en anglais.

    The Fuente del Sacristán spring gives name to the whole area, including the nearby farmhouse. It must have been very important, not only as the point of a water supply which had a good reputation in the village, but also as a reference point giving name to the road. The nearby Sierra de Archidona mountain range provides a water supply which merits the continued care of its environment.

    The Hoz de Marín stream only gains that name close to Archidona, near where you exit this Stage to enter the town, it is still called the Arroyo de la Fuente de la Loma. The tributaries which feed from the north into this watercourse from left to right are Arroyo de la Acequia de Caballero, Arroyo del Sequillo and Arroyo de la Negra, with the Arroyo de los Pirineos entering from the south.

    The Gran Senda de Málaga introduces you to the Arroyo de la Negra stream which runs parallel to east, up-stream you cross its river bed. In this part the bank vegetation has been altered, with only some tall black poplars and other insubstantial trees. The plants that do prosper are the rushes and bulrushes. The scarce bank side vegetation does not prevent the stream hosting an important fish and amphibian fauna. Some 500 metres before reaching the stream, the torrential rains of 2012 have provoked a 2 metre deep gully in the clayey ground, allowing the walker to recognize the many different sediment layers.

    The Arroyo del Sequillo gully, is of a lesser fl ow and length than that of the Negra (until it is joins with an irrigation ditch), you will cross it higher upstream when walking to beside the motorway, here, just a small stream among the Holm oaks. 

    Although they are not on our path, there are lakes near Archidona, to the east and situated near to the motorway A-92M.

    Lastly, the longest descent of the day leads you to cross the Arroyo de la Cerca gully besides Villanueva de Tapia. The softness of the clays on which the olive groves are grown has been deeply scarred by uncontrolled gullies which the locals have tried to repair and prevent with varying results. There are still some poplars, but more common are the brambles which grow in the earthy slopes. The Fuente de la Alameda is close to the village, but perhaps the most curious place name is that of the Fuente de Allalantes, which you will pass on your right as you reach the end of the section.

  • Faune

    Oiseaux

    C’est une étape qui commence par une vue sur les parois abruptes de la sierra de Archidona. Par la suite on traverse des zones cultivées avec quelques grands chênes. On traverse des pâturages bien conservés, puis, pour la première fois, on marchera dans les vastes monocultures d’oliviers.

     

    Espèces singulières

    A Archidona nous pourrons observer le pigeon biset, la tourterelle turque, le martinet pâle, noir et à ventre à plat, la bergeronnette grise, l’hirondelle rustique et l’hirondelle rousseline, l’hirondelle de fenêtre, l’hirondelle de rochers, le rougequeue noir, l’étourneau unicolore et l’étourneau saisonnet, ainsi que le moineau domestique. Une fois passé le centre ville, toute notre attention se porte sur la sierra. Nous pourrons apercevoir de loin des espèces telles que le faucon crécelle, le monticole merle-bleu, le choucas des tours, et le crave à bec bleu, ainsi que quelques rapace de grande envergure comme le circaète jean le blanc, l’aigle royal, l’aigle de Bonelli ou encore le faucon pelerin. Le hibou grand-duc est également présent dans la zone.

    Les espèces, présentes dans les cultures que nous traversons dans cette étape, sont majoritairement le cochevis huppé, le rouge gorge, le merle noir, la fauvette mélanocéphale, le pouillot véloce, l’étourneau unicolore et l’étourneau saisonnet, le chardonneret élégant, le verdier d’Europe, la linotte mélodieuse et le serin cini. Les chênes, qui saupoudrent le paysage, permettent la présence de la buse variable, le hibou moyen-duc, la mésange charbonnière, le corbeau et le pinson des arbres.

    Une fois l’autoroute traversée, on arrive vers des pâturages où nous pourrons voir le pigeon ramier, la tourterelle des bois, le coucou gris, la huppe fasciée, la grive musicienne et la grive draine, la fauvette orphée et la fauvette à tête noire, le poulliot véloce, le gobemouche gris, le grimpereau des jardins, la pie-grièche à tête rousse et la pie-grièche grise, la mésange bleue, la mésange à longue queue, et les joyeux petits groupes de pie bleue à calotte noire et de gros-bec à casse noyaux faciles à repérer.

    Au moment où il ne nous reste que la descente vers Villanueva de Tapia, nous arriverons dans une oliveraie. Nous y observerons, en plus des espèces déjà citées, l’oedicnème criard, la perdrix rouge, l’engoulevent à collier roux, le cochevis huppé, et quelques fringillidés principalement. En arrivant au village de destination, les espèces typiquement urbaines réapparaîtront.