Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

GR 249. Étape 15: Villanueva de Algaidas - Cuevas Bajas

GR 249. Étape 15: Villanueva de Algaidas - Cuevas Bajas
Type d’étape Lineal
Longueur totale en mètres 10100 m.
Temps de marche estimé 2:45 h.
Dénivelé net en mètres 720 m.
Dénivelé cumulé positif en mètres 260 m.
Dénivelé cumulé négatif en mètres 460 m.
Difficulté Classification selon la Méthode d'Information des Excursions (MIDE)
1

Moyen

1

Itinéraire

1

Déplacement

2

Effort

Information générale

Itinéraire

Au  milieu de grandes étendues d’oliveraies, nous profiterons de larges panoramiques sur la plaine fertile d’Antequera et sur la vallée du Genil, qui, à son approche de Cuevas Bajas, donne naissance par son érosion à de hauts versants escarpés ainsi qu’à des bois fluviaux hébergeant une grande diversité d’oiseaux aquatiques.

 

Résumé de l'étape
Description
Accès
Lieux de passage
Accessibilité
Caractéristiques
Façons de tournée
Cartographie
Communes
  • Caractéristiques

    Type de tronçon Longueur % du total
    Longitud Total 10100
    Tronçons en asphalte ou en béton 5400 53 %
    Tronçons de piste ou de chemin forestier 3800 38 %
    Tronçons de sentier 900 9 %
  • Façons de tournée

    En ce qui concerne le mode de déplacement au cours des différentes étapes, nous rappelons qu’il est divisé en trois catégories : à pied, à vélo et à cheval. Lorsque nous indiquons que le parcours peut être réalisé à pied, la totalité de l’étape est concernée, toutefois, dans le cas du VTT et du cheval, tout dépendra des restrictions temporaires et des normes municipales, ce qui obligera parfois à choisir des itinéraires parallèles ou alternatifs permettant le passage. Nous rappelons également que certaines étapes accessibles à VTT peuvent se réaliser sur des revêtements irréguliers et comprendre des dénivelés importants pouvant entraîner des difficultés techniques plus ou moins nombreuses.
    • À pied
    • À bicyclette
    • À cheval
  • Cartographie

    L’ensemble du parcours peut être localisé sur la feuille cartographique 1007-III (Villanueva de Algaidas).

  • Communes

    Villanueva de Algaidas

    Où manger

    Cliquez ici.

    Où dormir

    Cliquez ici

    Cuevas Bajas

    Où manger

    Cliquez ici.

    Où dormir

    Cliquez ici.

Information environnementale

L'eau, les fleuves et les rivières
  • L'eau, les fleuves et les rivières

    Texte original extrait de la version en anglais.

    There is no consensus on where the wellknown old Arroyo de Bebedero gets its name of Río Burriana but yes, that is its new name as it leaves Villanueva de Algaidas. This is logical since from the pueblo up there is a fan of tributaries of various sizes. The watercourses which are important have been named here: Arroyo de Bebedero and del Infi erno which come from the remote Sierra de Pedroso.

    Arriving at Villanueva de Algaidas you are faced with sandstone a cliff, identical to the popular Tajo de Ronda or of Alhama de Granada which is excavated and forms a canyon, not long but considerably high. On the vertical walls of the path you can see orifices which had been carved out by water when the river waters reached higher. The rock preserves its pretty clay colour in these orifices and in the overhangs which contrasts with the ash black colour of the cuts exposed to the oxidizing action of rainwater. 

    The vegetation in this gully is exuberant, highlighting a large population of European Nettle Trees with large leaves growing in the shade, and quite a few elms. On the watercourse the reed beds occupy the more open areas, and oak forest that climbs up to the cliffs shelters a wide variety of species in its quality underbrush: Kermes oak, mastic, buckthorn, jasmine, Osyris alba, together with the fi g tress and Portuguese Gall Oaks.

    You can cross the river on the medieval old bridge resting on bedrock on both sides for support. It is a beautiful infrastructure with one main arch and two sides ones to relieve the flow during signifi cant fl oods. The blocks of sandstone rock bound together by mortar and brick arches have managed to resist the passage of water and time to be used today by the Great Malaga Path.

Faune
  • Faune

    Oiseaux

    Encore une fois les oliveraies seront l’environnement phare de cette étape. Au début on traverse le ruisseau de Bebedero (ou rivière Burriana), avant d'arriver à La Atayala, ruisseau que nous retrouverons à la fin de l’étape à Cuevas Bajas.

     

    Espèces Singulières

    Cette étape est moins variée que la précédente à cause de la présence majoritaire de culture d’oliviers. Cependant les observateurs réalisant cette étape, jumelles à la main, seront surpris par la diversité d’espèces. Les rares chênes de grande envergure apparaissant au milieu de cette mer d'oliviers attirent des espèces comme la buse variable, rapace que l’on peut voir lors de ce parcours. Les oiseaux présents le long de l'étape sont la perdrix rouge, la tourterelle des bois, l’engoulevent à collier roux, la huppe fasciée, le cochevis huppé, la grive musicienne, le rouge-gorge familier, le merle noir, la fauvette mélanocéphale, la fauvette à tête noire, le pouillot véloce, la mésange charbonnière, la pie-bleue à calotte noire, l’étourneau unicolore et l’étourneau sansonnet, le chardonneret élégant, le verdier d'Europe, la linotte mélodieuse et le serin cini. Dans la dernière partie de l’étape et à l’époque où ils sont ici, apparaîtront des guêpiers d'Europe, et le long des chemins rocailleux en bordure de la rivière, le rossignol Philomèle, le saxicola torquatus, la pie-grièche à tête rousse, le choucas des tours et, de nouveau, les espèces propres aux centres urbains (la tourterelle turque, les martinets, l’hirondelle de fenêtre, et le moineau domestique).